From 1 - 10 / 64
  • Portail cartographique permettant de faciliter la gestion de crise - en cours de développement

  • <a href="http://cartostat.atlasante.fr" > <b> Cartostat, parcours AVC </b> </a> Cette cartographie géo-statistique interactive est un service qui a pour objectif de comprendre et d’optimiser le parcours des patients victimes d’AVC. Ce service permet l’édition de cartes, de rapports de territoire à différentes échelles et de tableaux de données avec des indicateurs d’incidence, d’offre, d’accessibilité et d’activité hospitalière (2013 à 2015). Un groupe de travail national réunissant des experts en ARS et des animateurs de filière AVC en établissements reconnus dans le domaine se sont réunis pour spécifier les indicateurs géographiques pertinents pour aider à la prise de décision en matière d'AVC. Il a réunis la Direction Générale de l’Offre de Soins (Ministère de la santé, DGOS), des personnes de l’ARS Ile-de-France, ARS Auvergne-Rhône-Alpes et ARS Occitanie. Des formations utilisateurs ont eu lieu de décembre 2016 à janvier 2017 et d’autres auront certainement lieu fin 2017 ou début 2018 pour présenter les compléments de données en cours (données de prévalence, prise en charge en Soins de suite réadaptation, flux MCO-SSR, etc.)

  • Zone d'inondation de Fontainebleau détaillée - Situation au 2 juin à 17h39

  • Etablissements Finess ouverts de métropole, avec le code catégorie d'activité 627, 628 et 629

  • France - Zones d'intervention des Services de Soins Infirmiers d'Aide à Domicile par commune

  • Une PASS est un dispositif qui permet à toute personne qui présente des soucis de santé, d’accéder à une prise en charge médicale et sociale en intra ou extra hospitalier selon son mode de fonctionnement. La Loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions (n° 98-657 du 29 juillet 1998 – parution dans le JORF n°175 du 31 juillet 1998) est l’élément fondateur des Permanences d’Accès aux Soins de Santé. Cette loi précise entre autre le rôle spécifique des Hôpitaux Publics dans la prise en charge des publics dits « précaires », et, par l’article 76, elle appelle à la création des PASS : « Dans le cadre des programmes régionaux pour l’accès à la prévention et aux soins (…) les établissements publics de santé (…) mettent en place des permanences d’accès aux soins de santé, (…) adaptées aux personnes en situation de précarité, visant à faciliter leur accès au système de santé et à les accompagner dans les démarches nécessaires à la reconnaissance de leurs droits. Ils concluent avec l’Etat des conventions prévoyant, en cas de nécessité, la prise en charge des consultations externes, des actes diagnostiques et thérapeutiques ainsi que des traitements qui sont délivrés gratuitement à ces personnes. »

  • Liste des maternités par niveau d'équipement Niveau d'équipement identifié dans Finess par la modalité : Néonatalogie = maternité niveau II a / Néonatalogie avec soins intensifs = maternité niveau II b /Réanimation néonatale = maternité niveau III

  • Cette carte regroupe les données publiées en open data sur la localisation des défibrillateurs semi-automatique (DSA). Il s'agit de faire un test sur l'aggrégation des flux de données issus d'un grand nombre de collectivités locales ou opérateurs privés qui diffusent ces informations.

  • L’Atelier santé ville (ASV) est à la fois une démarche locale et un dispositif public qui se situe à la croisée de la politique de la ville et des politiques de santé, dont l'objectif est de contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé : - mise en place par le Comité interministériel de la Ville en 1999, la démarche Atelier santé ville s’inscrit dans la loi relative à la lutte contre les exclusions, qui a pour objectif d’améliorer la santé de la population et en particulier des plus démunis, et s’articule avec les priorités régionales des programmes d’accès à la prévention et aux soins (Praps). L’ASV s’inscrit ensuite dans la Loi de Santé publique du 9 août 2004. - elle s’insère dans le dispositif contractuel de la politique de la ville entre la ville et l’Etat : l’ASV constitue aujourd’hui l’outil de mise en œuvre opérationnelle du volet santé du Contrat urbain de cohésion sociale (Cucs). L’ASV anime, renforce et adapte les différents axes de la politique de santé publique au niveau local. L'Atelier santé ville a vu son cadre réglementaire et legislatif évoluer. La circulaire du 13 juin 2000 a fixé son cadre de référence et légitimé sa démarche au niveau national. En 2006, le gouvernement a décidé de généraliser la démarche des ASV au niveau national afin de renforcer la dynamique santé sur les territoires inscrits en politique de la ville au niveau national et de faire de la démarche des ASV le point d’appui du développement local de la santé publique par la déclinaison territoriale des Plans régionaux de santé publique (PRSP). ( http://www.plateforme-asv.org/ )

  • Il s'agit d'un outil d'aide à l'analyse des hospitalisations à domicile. Elle est notamment composée des dernières activités d'HAD (PMSI N-1, des EHPAD et de la population de + 75 ans.