From 1 - 10 / 91
  • La BD PARCELLAIRE® version 1.2 ne se substitue pas au plan cadastral. C'est un assemblage du plan cadastral dématérialisé, sur tout le territoire national couvert par le cadastre. La BD PARCELLAIRE® est superposable aux autres composantes du RGE®. Les attributs des objets parcelle ou localisant parcellaire permettent d'établir le lien avec les données de la base MAJIC2 de la DGI. La BD PARCELLAIRE® se présente sous deux formes en fonction du mode de « dématérialisation » du plan cadastral : - BD PARCELLAIRE® Image, issue des fichiers PCI image de la DGI - BD PARCELLAIRE® Vecteur, issue des fichiers PCI vecteur de la DGI.

  • La BD PARCELLAIRE® version 1.2 ne se substitue pas au plan cadastral. C'est un assemblage du plan cadastral dématérialisé, sur tout le territoire national couvert par le cadastre. La BD PARCELLAIRE® est superposable aux autres composantes du RGE®. Les attributs des objets parcelle ou localisant parcellaire permettent d'établir le lien avec les données de la base MAJIC2 de la DGI. La BD PARCELLAIRE® se présente sous deux formes en fonction du mode de « dématérialisation » du plan cadastral : - BD PARCELLAIRE® Image, issue des fichiers PCI image de la DGI - BD PARCELLAIRE® Vecteur, issue des fichiers PCI vecteur de la DGI.

  • La production de cartes numériques du Réservoir Utile (RU) des sols en Languedoc Roussillon est le fruit d'une collaboration entre BRL et l'UMR LISAH (INRAE Montpellier) dans le cadre de la thèse CIFRE de Quentin Styc (2017-2020).La carte représente le réservoir utile du sol jusqu’à une profondeur de 2 m. Les données de RU fournies aux nœuds d'une grille 90mx90m sont de deux ordres :* Une valeur prédite* Une largeur d'intervalle de confiance (P=90%) autour de cette valeur estimant l'incertitude de prédictionLa méthode utilisée pour produire ces données suit une démarche originale de cartographie numérique des sols multivariée détaillée dans le mémoire de thèse de Quentin Styc et dans un article scientifique paru dans la revue internationale de sciences du sol Geoderma (références ci-dessous).Quentin Styc., 2020. Cartographie numérique du réservoir utile des sols à partir de données pédologiques anciennes. Application à la plaine littorale Languedocienne. Thèse de doctorat de l’université de Montpellier. Ecole Doctorale Gaia, filière STE. 242 pagesStyc, Q., Lagacherie, P., 2021. Uncertainty assessment of soil available water capacity using error propagation : A test in Languedoc-Roussillon. Geoderma 391, 114968. https://hal.inrae.fr/hal-03155251

  • La BD TOPO® version 3.0 contient une description vectorielle 3D (structurée en objets) des éléments du territoire et de ses infrastructures, de précision métrique. Les objets de la BDTOPO® sont structurés en thèmes : • l'administratif • les adresses • le bâti • l'hydrographie • les lieux nommés • l'occupation du sol • les services et activités • le transport • les zones réglementées Le processus de production 3D permet de fournir l'altimétrie des objets, ainsi que la hauteur des bâtiments. Le relief est décrit sous forme de modèles numériques de terrain (MNT). Dans la version 3.0, tous les objets possèdent un identifiant unique et stable dans le temps.

  • Territoire : LANGUEDOC-ROUSSILLON du département Pyrénées-Orientales

  • Ce jeu de données propose les Trafics Moyens Journaliers Annuels (TMJA) ponctuels mesurés sur le réseau routier départemental du Gard. Les mesures sont réalisées à partir des données issues des stations de comptages permanents et des comptages tournants (comptage mobile sur 4 X 1 semaine selon un calendrier précis) mis en place par les équipes du département du Gard. Un fichier géographique par année est mis à disposition. Chacun donne à l'emplacement du comptage : * le type de comptage (Permanent / Tournant), * la Route Départementale (RD) concernée, * la localisation du comptage exprimée en PR + Abscisse, * le TMJA tous véhicules, * le TMJA poids lourds (lorsque disponible), * la part du TMJA poids lourds, * la commune, * la longitude, * la latitude.

  • Croisement des données MAJIC propriétaires, des parcelles du PCI vecteur EDIGEO et de la BD FORET.

  • Ce jeu de données présente les données de modélisation de la trame noire en Occitanie, elles sont issues de l’étude "Production d'une cartographie de la pollution lumineuse sur la Région Occitanie" conduite par la Région Occitanie avec l’appui des bureaux d’études La Telescop et DarkSkyLab. Le terme de « trame noire » désigne l'ensemble des corridors écologiques caractérisés par une certaine obscurité et empruntés par les espèces nocturnes. L’objectif est de limiter la dégradation et la fragmentation des habitats naturels dues à l’éclairage artificiel, par l’intermédiaire d’un réseau écologique formé de réservoirs et de corridors propices à la biodiversité nocturne. En effet, la pollution lumineuse trouble de nombreuses espèces (oiseaux, poissons, amphibiens, insectes, chauves-souris) engendrant des causes majeures d’érosion de la biodiversité. Première Région à s’engager dans l’identification d’une trame noire, l’Occitanie souhaite par le biais de l’étude "Production d'une cartographie de la pollution lumineuse en Occitanie" sensibiliser et mobiliser les acteurs locaux dans la prise en compte des impacts de l’éclairage public tant sur la biodiversité que sur la santé humaine. Cette étude s’appuie sur : - L’identification cartographique de la pollution lumineuse d’une part (échelle 1/100 000ème identique à celle des Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique (SRCE)) grâce à l’acquisition de données satellitaires mais aussi de l’utilisation des données locales - D’autre part l’identification de la « trame noire » du territoire, c’